securite tronconneuse icono 3Securite Tronconneuse : Ce qu’il faut prendre en compte

Au sein de nos Guides Tronçonneuses, Il serait difficile de faire l’économie d’un article sur les bonnes pratiques liées à la sécurité. Ce guide tronçonneuse et sécurité a pour but de recenser le matériel de protection et les bonnes pratiques liées à l’utilisation de cette machine.

Pour certain, ce sujet est même le principal obstacle à l’utilisation d’un tel outil.

S’il est vrai qu’une tronçonneuse n’est pas un outil anodin, il est pourtant beaucoup plus sûr que l’on ne croit, pour peu que l’on respecte les consignes de sécurité minimum.

L’équipement de sécurité tronçonneuse

En raison des projections que l’utilisation d’une tronçonneuse engendre, vous devrez vous équiper de protections.

Peu importe que vous soyez méticuleux ou prudent. En taillant le bois, votre machine va produire et envoyer à grande vitesse copeaux, échardes et particules de bois, sans compter le bruit et les éventuelles coupures.

Pour vous protéger de ces différentes sources de danger il existe des solutions spécifiques :

Les casques anti-bruit, lunettes et masque de protection à visière grillagée, casque forestier, chaussures de sécurité, gants et pantalon ou jambière anti-coupure.

masque protectionLes projections

C’est la partie inévitable de l’utilisation d’une tronçonneuse. Toute coupe va générer de la sciure, des éclats, échardes et particules et certaines vont être éjectées à une vitesse importante.

Si la sensation peut être désagréable sur les jambes protégées par un pantalon épais, elles peuvent être beaucoup plus dramatiques si elles atteignent les yeux.

C’est pour cette raison que vous devez porter un système de protection efficace : Lunettes ou masque de protection. Entre ces deux solutions, nous préconisons plutôt le masque. En effet, les lunettes ont tendance à s’embuer et peuvent gêner la visibilité. Un masque quand à lui, est ouvert, plus résistant et protège tout le visage.

Comptez une vingtaine d’euros pour ce type de produit.

casque antibruitLe bruit

Un tronçonneuse fait du bruit. Beaucoup de bruit. Si cela est supportable sur de courtes périodes, à la longue, vous risquez de souffrir de problèmes auditifs si vous êtes exposés à un bruit puissant.

Une protection auditive est fortement recommandée, que cela soit sous forme de bouchons d’oreilles ou mieux de casque anti-bruit, plus efficaces et facile à mettre en place ou à enlever.

Comptez de 5 à 30 € en fonction de la qualité de protection.

pantalon protection2Les coupures

Prévoyez des gants (au minimum) et un pantalon ou salopette en tissu anti-coupure.

Ce tissu répond à des normes C.E. Il est composé de fibres haute résistances tressées en couches alternées et dans des sens différents. Il a pour but de s’effilocher sans se couper et de bloquer la rotation de la chaine avant la coupure.

Si vous ne possédez pas ce type de protection, nous vous conseillons vivement d’y investir quelques euros.

Il vous permettra de travailler l’esprit tranquille et vous sera utile pour tous les autres travaux de jardinage que vous pourriez avoir à réaliser.

Mieux vaut prévenir que guérir.

Si vous souhaitez consulter les offres sur ce type de produit, nous vous proposons ce lien. Attention ! Lisez bien les commentaires des utilisateurs. Certains de ces équipements peuvent tailler grand.

Pensez également à de bonnes chaussures solide et anti-antidérapantes. La meilleure solution consistant à s’équiper de bottines de sécurité (bouts renforcés pour éviter les écrasements) pour travaux forestiers avec protection anti-coupures.

Si vous désirez en savoir plus sur les différentes normes très précises en vigueur sur les vêtements de protections, nous vous invitons à suivre ce lien.

casque forestier 3Le casque forestier : La protection tout en un.

C’est notre recommandation. En effet, ce produit regroupe à lui seul plusieurs autres protections et en réduit d’autant le coup, le transport et la maniabilité.

Plus la peine de se promener avec casque anti-bruit, visière et casque. Vous mettez et retirez tout d’un coup !

De plus vous bénéficiez de la protection d’un casque qui vous protègera en cas de chute de branches qui peuvent être dues aux vibrations.

Un autre avantage non négligeable cette solution est souvent plus économique.

Nous vous renvoyons à notre comparatif casque forestier pour en savoir plus.

Comme vous le voyez, tronçonneuse et sécurité peuvent faire bon ménage pour peu que vous la preniez en charge convenablement.

icono bonnes pratiquesTronconneuse : les bonnes pratiques.

Maintenant que vous connaissez les équipements de protection nécessaires, il reste à prendre en compte les mesures de précautions et les bonnes pratiques d’utilisation.

Avant même de commencer le travail sur site, procédez à différentes vérifications et prises en main.

  • Nettoyez votre tronçonneuse : guide, chaine, poignées.
  • Vérifiez les niveaux d’huile et de carburant dans le cas des modèles thermiques.
  • Lisez correctement la notice d’utilisation de votre machine.
  • Vérifiez que tout est bien vissé et que le frein de chaine fonctionne correctement.

Une fois sur place :

  • N’utilisez pas une tronçonneuse lorsque des personnes non équipées de protections sont à moins de 15 mètres de vous ou de la zone de travail
  • Dans le cas d’un modèle thermique, n’allumez ni n’utilisez la tronçonneuse près d’un jerrican d’essence ou de toute source de carburant.
  • Ne jamais tenter de démarrer une tronçonneuse engagée dans une coupe, quel que soit son type.
  • S’écarter à plus de trois mètres de la réserve de carburant et se positionner dans un endroit dégagé sans obstacle ni personnel,

Lors de l’utilisation :

  • Ne jamais utiliser l’extrémité du guide-chaine. La tronçonneuse risque de rebondir.
  • Adoptez une position stable. Les pieds bien plantés au sol. Pas de maniement de tronçonneuse en équilibre sur une chaise, un tabouret ou un escabeau instable.
  • N’hésitez pas à faire des pauses. Surtout lorsque vous manipulez une nouvelle tronçonneuse. Prenez le temps de vous habituer et de vous reposer.
  • Tenez toujours une tronçonneuse à deux mains et ne la levez jamais au dessus des épaules.
  • Si la chaine est bloquée une coupe, débranchez / éteignez tout et retirez la chaine à la main. Attention ; une chaine coupe même sans moteur ! N’oubliez pas les gants de protection.
  • La chaine ne doit être en contact qu’avec du bois. Ne touchez pas le sol.
  • Si vous posez votre tronçonneuse, pensez à bloquer le frein de chaine au préalable
  • Regardez au dessus de vous en cas d’abattage. Les vibrations peuvent faire tomber des branches mortes ou d’autres choses.
  • Élaguer avant abattre.

 

Afficher
Cacher