ChoisirBien choisir une tronconneuse.

Le premier des articles Guides et conseils tronçonneuse à lire est bien sur celui-ci. Une tronçonneuse n’est pas un outil anodin. C’est un objet dangereux si l’on ne sait pas s’en servir. Pas de panique cependant. Si vous suivez les conseils d’utilisation et connaissez les gestes à éviter ainsi que les problèmes inhérents à ce type d’équipement.

Les critères à prendre en compte dépendent de vos besoins, et une fois ceux-ci définis, de ceux de la machine.

Choisir une tronconneuse en fonction du travail à effectuer

Il existe 4 types de travaux possibles à effectuer avec une tronçonneuse :

  • Abattage
  • Élagage
  • Ébranchage
  • Débitage

abattage arbreAbattage

C’est la première utilisation à laquelle on pense lorsque l’on parle de tronçonneuse mais, dans la plupart des cas, elle est la moins fréquente. Abattre un arbre est non seulement compliqué mais nécessite un certain savoir faire. Un arbre qui tombe du mauvais côté peut endommager les structure alentours, voire pire ; les autres ou vous-même.

Si vous êtes en face de petits arbres, c’est tout de même une solution extrêmement efficace et rapide si la tronçonneuse est utilisée dans les règles.

On privilégiera une tronçonneuse thermique ou une tronçonneuse électrique puissante.

Un guide de 40 cm est largement suffisant si vous n’êtes pas un professionnel. Un tronçonneuse vous permet de couper un arbre de diamètre deux fois supérieur à la longueur du guide chaine.

  • Tronçonneuse électrique  (Pour de petits arbres uniquement)
  • Tronçonneuse batterie    
  • Tronçonneuse thermique 

En cas d’arbre important, ne vous lancez pas seul. Demander de l’aide à une personne qualifiée ou faites appel à un professionnel.

elagageÉlagage

L’élagage consiste à couper les branches des arbres sans les abattre. Cette pratique peut s’avérer plus compliquée qu’il n’y parait puisque dès que l’arbre est un peu haut, il va falloir lever votre tronçonneuse, ce qui entraine des considérations de maniabilité et de fatigue, donc de sécurité, importantes.

Pour ces raisons, si l’élagage est votre première priorité, il est préférable de privilégier un coupe branche télescopique (une sorte de gros sécateur sur perche) si les branches sont petites, ou une perche élagueuse (une mini tronçonneuse avec le moteur à un bout et la lame à l’autre bout) si celles-ci sont plus conséquentes.

Comme pour l’abattage, si vous faites face à de très grosses branches en hauteur, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

Note : Pour les tronçonneuses thermiques, en ce qui concerne l’élagage, on parle ici de tronçonneuse thermique élagueuse (plus légère et avec un guide chaine plus petit) beaucoup plus adaptées qu’une tronçonneuse thermique classique trop lourdes et au guide souvent trop long.

  • Tronçonneuse électrique 
  • Tronçonneuse batterie    
  • Tronçonneuse thermique  (élagueuse)

ebranchageÉbranchage

Une fois un arbre abattu, il est nécessaire d’enlever les branches avant de passer au débitage. Il va donc falloir passer votre outil entre les feuillages et les branchages afin d’arriver le plus près possible du tronc pour couper les branches.

Qu’elle soit thermique ou électrique, vous devrez privilégier une tronçonneuse maniable qui va vous permettre de passer facilement à travers les branchages. Une petite longueur de guide (ou de lame si vous préférez) de 30 ou 35 cm est la plus adaptée pour ce genre de travail.

Les tronçonneuses électriques à batterie (vous ne voulez définitivement pas avoir de fil qui va se prendre dans les branches) ou les tronçonneuses thermiques sont les plus adaptées pour l’ébranchage.

  • Tronçonneuse électrique 
  • Tronçonneuse batterie    
  • Tronçonneuse thermique 

debittageDébitage.

Une fois les troncs et les grosses branches ébranchées, vous allez vouloir débiter le bois en petits tronçons plus pratiques pour le stockage ou la cheminée. C’est le débitage.

Tous les types de tronçonneuses sont adaptés au débitage, y compris la tronçonneuse électrique à fil pour peu que vous ne soyez pas trop loin d’une prise de courant. Le plus important est de travailler de façon stable et de prévoir un chevalet pour bien caler vos bûches.

Une longueur de guide de 30 à 40 cm est suffisante et à déterminer en fonction du diamètre des bûches à travailler.

  • Tronçonneuse électrique 
  • Tronçonneuse batterie    
  • Tronçonneuse thermique 

Une tronconneuse adaptée a l’essence de l’arbre

Toutes les essences d’arbre ne sont pas identiques. Certaines sont plus résistantes que d’autres et vont demander plus de puissance pour pouvoir fonctionner correctement.

Par soucis de commodité, nous avons classé les densité / dureté en cinq groupes, du plus dur au plus tendre.

Type de bois Densité Essence
Très dur / lourd + de 0,80 Olivier, buis, houx, palissandre
Lourd et dur 0,7 – 0,80 Chêne, Hêtre dur, Frêne dur
Mi-lourd et mi-dur 0,55 – 0,70 Bouleau, orme, frêne, platane,
hêtre tendre, noyer, châtaignier,
mûrier.
Léger et tendre 0,45 – 0,55  Sapin, épicéa, pin
Très léger et tendre – de 0,45  Peuplier, séquoia

Les types de chaine

chipper
Profil Chipper
Profil Chisel
Profil Chisel

Il existe trois types principaux de chaine. Leurs différences sont des compromis entre efficacité et maniabilité / sécurité.

Les profils de gouge de la chaine vont de carré ou (chisel) à rond (ou chipper). Pour rester simple, plus le profil est carré, plus la coupe est efficace mais plus la maniabilité est délicate et l’entretien délicat.

Un profil carré, bien que très efficace, est plus dangereux à cause des retours de lame, s’abime plus facilement et sont plus difficiles à entretenir (affûtage).

La vitesse de chaine

Cette caractéristique parle d’elle même.

C’est la vitesse, en mètres par seconde à laquelle la chaine tourne sur le guide.

Plus cette vitesse est rapide, plus la coupe sera rapide et efficace. Le maximum est d’environ 22 m/s pour les modèles les plus puissants.

Une tronconneuse ergonomique : un critère très important

Souvent peu considéré lors de l’achat, ce critère est pourtant extrêmement important. La prise en main doit être confortable, le poids en relation avec votre force physique. Un bon équilibrage implique que lorsque vous tenez la tronçonneuse par la poignée du dessus, elle doit rester à peu près à l’horizontale.

A noter qu’il n’existe pas de tronçonneuse pour gaucher et que même en temps que gaucher vous devrez la tenir comme un droitier, à savoir la poignée du dessus dans la main gauche, la poignée arrière dans la main droite. Si vous ne le faite pas, certains dispositifs de sécurité risquent de devenir inopérants.

Quelle tronconneuse pour quelle utilisation ?

Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Voici un petit tableau qui vous permettra d’y voir plus clair

Type Thermique Electrique Sur Batterie
Puissance De 1200 à 2500 W De 1400 à 2000 W De 600 à 1000 W
Les Plus Puissance Autonomie Prix Peu de bruit Prise en main Poids Entretien Démarrage Prise en main Entretien Peu de bruit Maniabilité Pas de fil Démarrage
Les Moins Démarrage Bruit Poids Entretien Vibrations Gaz échappement Fil qui traine Maniabilité Poids Diamètre de coupe Prix des batteries Autonomie Puissance
Utilisation Privilégiée Abattage, ébranchage, débitage de bois de gros diamètres Abattage, ébranchage et débitage de bois de petits/moyens diamètres Débitage, ébranchage et élagage de bois de très petits diamètres
Gamme de Prix De 100 € à 700 € De 80 € à 350 € De 100 € à 700 €

 

Que faut-il également prévoir ?

Si vous avez décider de gérer vous même vos petits travaux de jardinage, c’est en partie pour être indépendant, mais peut être aussi pour des questions de coût.

Quelles que soient vos motivations, il y a cependant un domaine sur lequel nous vous conseillons de pas faire une économie supplémentaire de quelque euros et il tient en un mot :

Sécurité

choisir une tronconneuse icono5Que votre tronçonneuse soit électrique, thermique ou sur batterie, cela reste un instrument dangereux par lui même et par les projections qu’il provoque et d’autre facteurs auxquels on ne pense pas toujours.

Un exemple ?

Une tronçonneuse crée des vibrations. Imaginez que vous souhaitiez vous débarrasser d’un arbre mort de 3 ou 4 mètres. La première idée de beaucoup serait de s’attaquer au tronc, n’est ce pas ?

Mauvaise idée. Si l’arbre est mort ses branches le sont aussi (vous commencez à voir où nous voulons en venir ?). Et les vibrations engendrées peuvent très bien faire céder la branche morte située au dessus de votre tête deux mètres plus haut…

Même si vous avez pensé à élaguer, il vous faut une tenue de protection appropriée.

Dites vous bien que si les professionnels s’ennuient à s’équiper de ces matériels, ce n’est pas pour le look. Ils en sont équipés justement parce que ce sont des professionnels et qu’ils savent que malgré leurs coûts (modiques) et les contraintes qu’ils peuvent entrainer, ils sont indispensables pour leur sécurité.

Pour plus de détails sur ces équipements de sécurité indispensables, nous vous renvoyons vers le guide suivant :

SécuritéTronçonneuse.

Pour finir

Nous  espérons que cet article vous aura aidé dans votre choix et n’hésitez pas à nous contacter si vous pensez que celui-ci peut être complété.

Afficher
Cacher